Les outils de l'éducation populaire

Depuis plusieurs années, nous mobilisons, en complément des méthodologies sociologiques traditionnelles, des outils d'animation empruntés à l'éducation populaire pour faire débattre des groupes (de 10 à 30 personnes environ) dans un cadre approprié, favorisant le respect et l'écoute.

 

Ces outils d’animation permettent de réguler les prises de parole des un·e·s et des autres, en incitant les plus timides à participer et les plus loquaces à écouter. Ils incitent aussi les participants à se positionner clairement, mais dans le respect des autres, sur des sujets parfois difficiles, clivants ou tabous. "le d'accord/pas d'accord" ou le jeu de la ligne blanche sont des techniques de ce type.

 

Nous mobilisons ces techniques dans différents contextes : pour faire débattre de sujets complexes des publics peu habitués à échanger, pour affiner ou confirmer les premières analyses résultant d'une enquête qualitative ou quantitative, ou encore, pour accompagner la projection vers l'action, dans une dynamique participative.